Des élus à votre écoute

Odile Uhlrich-Mallet, 
Première Adjointe au Maire
En charge de l’urbanisme, de la transition énergétique et de l’équité territoriale.

À quoi ressemble l’une de vos journées ? 

Le lundi, la journée débute avec une réunion avec le Maire, c’est ce que l’on appelle « l’équipe restreinte ». Nous prenons les décisions de la semaine. 

À midi, réunion avec l’ensemble des adjoints de Colmar et des vice-présidents. Là encore, discussion ouverte sur tous les sujets d’actualité et, notamment, sur la préparation du Conseil municipal devant se tenir la semaine suivante. L’après-midi est ensuite ponctuée de réunions sur mon domaine d’activité, qui est l’urbanisme. 

Je marche tous les jours une heure, le matin ou le soir. J’en profite pour promener mon chien. C’est un moment important pour moi car cela me permet de me ressourcer et de rencontrer les Colmariens. 

Quelles sont les actions développées par la Ville en faveur de l’équité territoriale ? 

Lorsque le Maire m’a confié le dossier de l’urbanisme, j’ai souhaité élargir cette compétence à l’efficacité énergétique et à l’équité territoriale. L’urbanisme doit être conçu comme un projet transversal. Aujourd’hui, l’urbanisme, c’est aussi la mobilité, les espaces verts et le cadre de vie. L’équité territoriale a pour ambition de repenser l’urbanisme au plus près des besoins des habitants des quartiers, pour que chacun ait accès à des espaces de verdure, à des services et à des transports… le confinement a accentué ce besoin de lieux de vie agréables et de promenades ombragées. L’objectif est tout simplement le mieux vivre ensemble à Colmar !


Christian Meistermann, 
Adjoint au Maire
En charge de la voirie, de l’espace public et de l’éclairage public, du développement durable, des espaces verts et des milieux naturels.

Qu’est-ce que vos parcours professionnel et personnel apportent à vos
fonctions d’adjoint ?

Durant ma première période de vie, j’étais gérant d’une entreprise de menuiserie et d’agencement de magasin. Homme de terrain, je suis pragmatique et j’ai acquis une connaissance technique dans le domaine de l’architecture notamment. Paraplégique après un accident, cela m’a amené à me remettre en question, personnellement et professionnellement. D’un caractère battant, j’ai utilisé ce handicap comme une force. J’ai également été accompagné par un entourage familial et amical qui m’a permis de rebondir. J’ai à cœur de partager cette force avec les personnes les plus vulnérables… 

Concernant l’espace  public, quels sont les prochains aménagements ?

Ils sont pluriels, intéressants et plébiscités !
Tout d’abord l’aménagement de la place de la cathédrale. Nous poursuivons ce projet car c’est un moyen de revaloriser le cœur de ville ! 

Des espaces végétalisés vont également être créés : un point important pour amener de l’oxygène et rendre les espaces plus agréables ! Des jardins partagés seront aussi mis en place pour favoriser les participations citoyennes. Nous souhaitons par ailleurs développer des voiries plus agréables. Le projet de contournement, appelé « la rocade verte », va se poursuivre dès l’année prochaine, avec le boulevard du Champ de Mars. L’objectif est de créer de nouvelles pistes cyclables, comme nous l’avons fait pour la rue Schwendi. Un bel exemple, dont tout le monde reconnaît l’utilité !


Emmanuella Rossi, 
Adjointe au Maire
En charge de la sécurité
et de la médiation.

Quels sont les premiers dossiers sur lesquels vous travaillez ?

Je travaille avec mes équipes sur le plan communal de sauvegarde, un document sur la gestion des risques pour la commune. Nous souhaitons aussi développer le dispositif de bourse au permis de conduire. Soucieuse de l’égalité hommes-femmes, j’ai par ailleurs rencontré la Déléguée départementale au droit de la femme et à l’égalité. Nous travaillons également sur la vidéoprotection. J’ai pu effectuer une patrouille pédestre avec la police municipale. Pour la partie médiation, je rencontre les habitants. J’ai aussi échangé avec Madame la Procureure de la République, ainsi qu’avec Madame la Commissaire divisionnaire. Enfin, je participe au devoir de mémoire à travers le soutien accordé par la Ville aux associations patriotiques.

Pourquoi avez-vous souhaité vous engager dans cette nouvelle Municipalité ?

J’ai été dans l’équipe de Gilbert Meyer de 2001 à 2014. À l’époque, j’étais Conseillère municipale déléguée à la petite enfance et à la médiation. Le Maire, Eric Straumann, ainsi que la Première adjointe, Odile Uhlrich-Mallet, m’ont accordé leur confiance. Libérée de mes obligations professionnelles, j’ai accepté sans hésitation de m’investir au service de la population colmarienne. Aujourd’hui, Adjointe à la sécurité, je peux donc me consacrer pleinement à mes nouvelles responsabilités… et j’en profite pour remercier la Direction de la sécurité, de la prévention et de la citoyenneté pour son travail.


Votre nouveau média d’actualités en direct de votre Ville !

Construit sur la base de la technologie Progressive Web App (PWA), le nouveau dispositif d’information mis en place par la Ville de Colmar est un magazine 100% numérique et 100% mobile et intégralement dédié à l’actualité de la ville.

C.Colmar vise à :

• Informer les habitants sur les politiques publiques avec des contenus adaptés (articles, vidéos, infographies, reportages, etc.)

• Proposer un dispositif média en phase avec les nouveaux usages tels que mobilité et interactivité.

Comment ça marche ?

• une PWA gratuite qui s’actualise en temps réel dès que votre ordinateur, tablette ou smartphone est connecté à Internet

• des articles filtrés par thématique, tags, temps de lecture…

• des réseaux sociaux, Twitter, Facebook et Instagram

• des notifications (filtrées selon vos goûts) lors de la publication de nouveaux articles

• des alertes en direct pour informer sur des événements tels que pic de pollution, fermeture des piscines…

Plus d'articles
Salle Europe

Vous êtes actuellement hors ligne !