Promenons-nous

au Champ-de-Mars…

Quelle est l’histoire du célèbre parc de Colmar ?

C’est l’îlot de verdure du centre-ville. Au Champ-de-Mars, on flâne, on se ressource, on se rafraîchit aux jets d’eau de la Place Rapp… et les enfants font un tour de Carrousel 1900 – le plus grand manège de chevaux de bois installé en France. Ce havre de fraîcheur est l’un des lieux favoris des touristes et des Colmariens. Mais comment est-il né ?

Le poumon vert

Au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime, les villes se caractérisent par leurs rues tortueuses. Lorsqu’en 1745, une promenade publique est aménagée au sud-ouest de la vieille ville, c’est une bouffée d’air frais pour Colmar. Le lieu est baptisé « place de Vanolles », du nom de l’intendant d’Alsace, Barthélémy de Vanolles, qui a encouragé le projet. 

En 1793, durant les guerres révolutionnaires, la municipalité transforme la place pour y accueillir manœuvres et exercices militaires. Placée sous le patronage du dieu romain de la guerre, elle devient le « Champ-de-Mars ». Sous le Premier Empire, la partie sud devient un parc d’agrément planté de bosquets et de tilleuls et l’ensemble paysager est achevé en 1808. 

Deux statues signées Bartholdi

La partie nord de la place conserve sa vocation militaire et le roi Louis-Philippe y passe en revue les troupes de la garde nationale en 1831. En 1856, elle prend le nom de « place Rapp » lors de l’inauguration du monument réalisé par Bartholdi en hommage au général Rapp. En 1864, le monument est rejoint par une autre œuvre de Bartholdi installée sur le Champ-de-Mars, le monument de l’amiral Bruat. Jugées trop ancrées dans la culture française, les deux statues seront mises à bas par les nazis en 1940, puis réinstallées après la Libération. La vocation militaire de la place Rapp est mise à l’honneur en 1945 lors d’une prise d’arme présidée par le général de Gaulle. 

En avant la musique

Le Champ-de-Mars et la place Rapp deviennent rapidement un pôle important de la vie sociale et culturelle de Colmar. Une foire d’été, installée dès 1841, propose divers produits et attractions (stands de tir, carrousel…). L’ensemble est animé par à un kiosque à musique et par une patinoire durant l’hiver, et les promeneurs peuvent se restaurer dans un café sous les arbres. Ouverte au stationnement, des travaux y sont entrepris en 1998-1999 pour l’aménagement d’un parking souterrain. La place dans sa configuration actuelle est inaugurée par le député-maire Gilbert Meyer en juillet 2000.

  • 1793 : aménagement de l’ancienne place de Vanolles en terrain militaire
  • 1856 : inauguration du monument Rapp
  • 1864 : inauguration du monument Bruat
  • 1945 : prise d’armes en présence du général de Gaulle
  • 2000 : inauguration de l’actuelle Place Rapp

Votre nouveau média d’actualités en direct de votre Ville !

Construit sur la base de la technologie Progressive Web App (PWA), le nouveau dispositif d’information mis en place par la Ville de Colmar est un magazine 100% numérique et 100% mobile et intégralement dédié à l’actualité de la ville.

C.Colmar vise à :

• Informer les habitants sur les politiques publiques avec des contenus adaptés (articles, vidéos, infographies, reportages, etc.)

• Proposer un dispositif média en phase avec les nouveaux usages tels que mobilité et interactivité.

Comment ça marche ?

• une PWA gratuite qui s’actualise en temps réel dès que votre ordinateur, tablette ou smartphone est connecté à Internet

• des articles filtrés par thématique, tags, temps de lecture…

• des réseaux sociaux, Twitter, Facebook et Instagram

• des notifications (filtrées selon vos goûts) lors de la publication de nouveaux articles

• des alertes en direct pour informer sur des événements tels que pic de pollution, fermeture des piscines…

Plus d'articles
Retour en images

Vous êtes actuellement hors ligne !