Travaux

Les actualités

Les Dominicains travaux exceptionnels en cours

Les travaux se poursuivent à la Bibliothèque des Dominicains. Ce joyau patrimonial fait en effet l’objet d’une rénovation totale visant à permettre son accès au plus grand nombre et à soutenir le rayonnement de la ville.

La couverture du bâtiment du couvent est terminée. L’immense échafaudage, installé en « parapluie » au-dessus de l’édifice pour protéger les travaux des intempéries, a été démonté début avril. Les enduits de façade ont aussi pu démarrer… 

En parallèle, les aménagements intérieurs avancent aussi ! L’enduit et la peinture des murs ont d’ailleurs commencé. Avec le printemps et après la pose des réseaux, les aménagements paysagers du jardin du cloître vont également débuter. 

L’extérieur du bâtiment annexe est quant à lui en voie d’achèvement. Son bardage a été réalisé en bois brûlé, ce qui lui apporte sa jolie teinte noire. Le portail d’accès par la rue des têtes sera posé au cours du mois d’avril.



Le Koïfhus vers la fin des travaux

La rénovation et la mise en accessibilité du Koïfhus se poursuivent. L’objectif est de remettre en lumière différents aspects du bâtiment pour une lecture plus claire de son histoire : traitement des parements en pierre, réparation de la charpente, restauration des menuiseries extérieures et des décors peints en façade…

Le point sur les travaux

La toiture du bâtiment sud, qui abrite la salle de la Décapole, est désormais terminée. La toiture est visible depuis plusieurs semaines et laisse apparaître les nouvelles tuiles vernissées ainsi que le Beffroi en cuivre. Les échafaudages sur les façades seront totalement enlevés d’ici la fin du mois d’avril. Les enduits de façade sont achevés et la pose du badigeon va démarrer.

Dans le bâtiment central, les pieds de la charpente se sont révélés très abimés par le temps. Ils ont donc nécessité des renforcements particuliers avec de nouvelles pièces de bois.

Sur le bâtiment nord, la reprise de la charpente a également été nécessaire. La couverture du bâtiment et la réfection de la façade sont toujours en cours. Ces travaux seront achevés à la fin du mois de mai.

Les travaux, qui ont débuté mi-janvier 2020, devraient être achevés pour le début de l’été 2021.


Le Koïfhus vers la fin des travaux

La Ville de Colmar est très attachée à la préservation de son centre historique et aux symboles qui évoquent l’histoire des différentes professions. Propriétaire de plusieurs enseignes réalisées en ferronnerie d’art au début du 20e siècle, elle les entretient avec minutie, les réinstallant même sur leur immeuble d’origine… 

De nombreux propriétaires d’enseignes ont par ailleurs accepté l’inscription au Livre foncier d’une servitude de pose, dépose et entretien de ces dernières.

Récemment, une nouvelles enseigne a ainsi été restaurée par les services techniques de la Ville de Colmar : l’enseigne dite « Engelberger » (du nom de la famille qui possédait une boucherie au 14 rue des serruriers). Elle a été réalisée en 1933 par messieurs Robert Lutz, Architecte, et Edgar Ludmann. Au 1er plan sont représentés un majestueux cerf, un lièvre et un faisan, tandis qu’à l’arrière-plan apparaissent Colmar, la plaine d’Alsace ainsi que les Vosges. Cette enseigne a été récupérée et restaurée par le service de la maintenance pour être remise en place sur sa façade d’origine, au 14 rue des serruriers.

Vous pouvez également découvrir les enseignes suivantes : 

  • 7 rue des serruriers : enseigne de l’ancienne charcuterie Zimmerlin dite « Au Cochon qui a le fil à la patte », œuvre originale de Jean-Jacques Waltz dit « Hansi » réalisée par  le maître ferronnier d’art Eugène Greiner en 1930. Elle a pour sujet principal un lion, emblème des bouchers de Colmar, armé d’un couperet à double tranchant et entouré d’un chapelet de saucisses.
  • 20-22 rue des têtes : enseigne « Aux deux frères ».
  • 5 rue des marchands : enseigne du « Saint-Martin », réalisée en 1929. En forme de lanterne, elle représente Saint-Martin partageant son manteau avec un pauvre.
  • 3 rue mercière : enseigne dite du restaurant « Luxhof », dessinée par Camille Rudmann et représentant un lion doré (emblème de la Brasserie Lowen Brau de Munich).
  • 14 rue Saint-Nicolas : enseigne du « Soleil ».

Guy Caffard
Antiquaire
au 56 rue des marchands

“ Je suis très heureux d’avoir offert cette enseigne à la Ville et qu’elle reprenne sa place d’origine. ”


SAS bientôt les travaux !

La Structure d’accompagnement à la sortie (SAS), située rue d’Agen à Colmar, s’installera dans un bâtiment qui, de belle qualité architecturale, mettra entièrement de côté les codescarcéraux habituels ! D’une surface d’un hectare, l’ensemble s’intègrera à un projet urbain global de 2,2 hectares, dont 70 ares environ de parc arboré. La Ville de Colmar travaille par ailleurs, en concertation avec les riverains, sur la requalification globale du quartier.

Calendrier des travaux : démarrage en septembre prochain, achèvement prévu courant 2023.

Coût du projet : 24 millions d’euros

Votre nouveau média d’actualités en direct de votre Ville !

Construit sur la base de la technologie Progressive Web App (PWA), le nouveau dispositif d’information mis en place par la Ville de Colmar est un magazine 100% numérique et 100% mobile et intégralement dédié à l’actualité de la ville.

C.Colmar vise à :

• Informer les habitants sur les politiques publiques avec des contenus adaptés (articles, vidéos, infographies, reportages, etc.)

• Proposer un dispositif média en phase avec les nouveaux usages tels que mobilité et interactivité.

Comment ça marche ?

• une PWA gratuite qui s’actualise en temps réel dès que votre ordinateur, tablette ou smartphone est connecté à Internet

• des articles filtrés par thématique, tags, temps de lecture…

• des réseaux sociaux, Twitter, Facebook et Instagram

• des notifications (filtrées selon vos goûts) lors de la publication de nouveaux articles

• des alertes en direct pour informer sur des événements tels que pic de pollution, fermeture des piscines…

Plus d'articles
Un nouveau cœur de ville

Vous êtes actuellement hors ligne !