Le CCAS aux côtés des plus fragiles

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville de Colmar accompagne les personnes en difficulté. Grâce à sa proximité avec les habitants, il est le moyen privilégié par lequel s’exerce la solidarité publique à l’échelle de la commune.

Pour mieux comprendre son action, nous avons rencontré Mme Nathalie Prunier, Adjointe au Maire et Vice-présidente du CCAS, en charge de la solidarité, des personnes âgées, du handicap et de la santé.

Nathalie Prunier,
Adjointe au Maire et Vice-présidente du CCAS, en charge de la solidarité, des personnes âgées, du handicap et de la santé.

“ Dès le premier confinement, j’ai réalisé des vidéos sur les réseaux sociaux, pour continuer à garder le lien, en proposant également la livraison gratuite à domicile.
J’ai proposé également des « shopping live » et le shop and collect à la boutique.
Pour la réouverture des commerces, j’ai préparé ma table de Noël, avec des idées originales de cadeaux.
Je me réjouis de retrouver mes clientes, dans le respect des mesures sanitaires. ”


Quelles sont les missions du CCAS ?

Dès ma prise de fonctions, j’ai pu mesurer toute la richesse des actions développées par le CCAS pour les Colmariens et, paradoxalement, à quel point ces derniers le connaissent finalement peu.

Le CCAS est l’un des outils de la politique sociale de la Commune. Trois grands domaines sont concernés :

1 – La lutte contre l’exclusion et l’aide aux personnes en situation de précarité

C’est une mission traditionnelle des CCAS… et aussi la plus ancienne. L’aide aux personnes en situation de précarité constitue aujourd’hui l’une des activités centrales du CCAS : il s’agit d’accueillir les personnes rencontrant des difficultés à faire face à leurs charges courantes (alimentation, loyer, chauffage, etc.), puis d’intervenir rapidement pour les aider… souvent sur le plan financier. Mais les travailleurs sociaux du CCAS vont plus loin, les accompagnant aussi pour qu’elles retrouvent une autonomie durable… D’autres dispositifs ont ainsi été développés par le CCAS : citons le secours-emploi (les personnes peuvent travailler pour apurer une dette) et le micro-crédit personnel (qui permet d’obtenir un prêt bancaire à un taux attractif et bonifié à hauteur de 50 % du montant des intérêts pour financer certains types de projets).

Le CCAS dispose également d’un service d’aide administrative, et a l’obligation de domicilier toute personne sans résidence stable ayant un lien avec la commune… leur offrant ainsi un premier pas vers l’insertion !

Depuis cet été existe aussi une cellule logement dédiée à la prévention des expulsions, afin d’intervenir le plus en amont possible et d’éviter que les situations difficiles ne se dégradent trop.

Enfin, l’accès à l’emploi, levier majeur de la lutte contre la pauvreté, est un axe fort que nous souhaitons développer, notamment grâce à une convention avec Pôle emploi actuellement en cours de finalisation.

2 – Le soutien aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap

Il passe, en premier lieu, par une aide aux transports collectifs grâce à des tarifs avantageux sur le réseau de la Trace. Autre levier d’action : l’aide forfaitaire pour l’installation de la téléassistance chez les personnes âgées… un service essentiel pour favoriser leur maintien à domicile !

Le CCAS est également très investi dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées ou handicapées. Le Plan canicule est ainsi activé chaque année, du 1er juin au 15 septembre, pour maintenir le lien avec les personnes fragilisées et les aider si nécessaire. Nous organisons aussi, chaque année, une fête de Noël (annulée cette année en raison du contexte sanitaire) qui rassemble près de 1 000 personnes !

Sont par ailleurs mises en place des actions en direction des Seniors : journées de sensibilisation à la nutrition, séances de remise à niveau sur le code de la route ou les gestes qui sauvent, publication du guide Seniors, etc.

3 – L’aide aux associations et les relations avec un vaste réseau de partenaires !

Chaque année, le CCAS soutient aussi près de 40 associations porteuses de projets sociaux au service des Colmariens ! De nombreux contacts sont par ailleurs noués tout au long de l’année avec beaucoup d’entre elles… permettant notamment d’être à l’écoute de leurs besoins et de formaliser des partenariats autour de projets communs. 

Pendant le confinement, comment intervient le CCAS ?

Après l’annonce du second confinement, nous avons immédiatement réactivé le Plan d’alerte et d’urgence, de manière à rester en lien avec les personnes âgées ou handicapées. Nous coordonnons aussi un dispositif de courses à domicile – mis en place avec plusieurs partenaires, dont la Ville de Colmar – pour aider les plus isolées d’entre elles !

Que diriez-vous à nos lecteurs rencontrant actuellement des problèmes pouvant relever de vos compétences ?

Ce qui importe, c’est de s’en sortir. N’hésitez pas à venir dès les premières difficultés pour prendre rendez-vous au plus vite avec un professionnel !

Vous y rendre : 11 rue étroite
Service ouvert au public du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30

Votre nouveau média d’actualités en direct de votre Ville !

Construit sur la base de la technologie Progressive Web App (PWA), le nouveau dispositif d’information mis en place par la Ville de Colmar est un magazine 100% numérique et 100% mobile et intégralement dédié à l’actualité de la ville.

C.Colmar vise à :

• Informer les habitants sur les politiques publiques avec des contenus adaptés (articles, vidéos, infographies, reportages, etc.)

• Proposer un dispositif média en phase avec les nouveaux usages tels que mobilité et interactivité.

Comment ça marche ?

• une PWA gratuite qui s’actualise en temps réel dès que votre ordinateur, tablette ou smartphone est connecté à Internet

• des articles filtrés par thématique, tags, temps de lecture…

• des réseaux sociaux, Twitter, Facebook et Instagram

• des notifications (filtrées selon vos goûts) lors de la publication de nouveaux articles

• des alertes en direct pour informer sur des événements tels que pic de pollution, fermeture des piscines…

Plus d'articles
Visite du Ministre de l’intérieur

Vous êtes actuellement hors ligne !